Formation professionnelle
Formation professionnelle en comptabilité : Quelles débouchées ?

Formation professionnelle en comptabilité : Quelles débouchées ?

La comptabilité est une science de gestion. Elle repose sur le reporting et la sauvegarde des données permettant d’évaluer l’activité financière d’une entreprise. Toute entreprise doit implémenter un service de comptabilité en son sein ou recourir au service d’un cabinet comptable. Seuls des professionnels de la comptabilité peuvent se voir confier cette tâche. Voici les débouchés de la formation de comptable.

Chef comptable

Ce poste est réservé au professionnel aguerri qui possède plusieurs années d’expérience. Le chef comptable pilote une équipe de comptables et s’occupe de la comptabilité d’entreprise. Au quotidien, il veille à la bonne exécution des opérations au sein de son service. De plus, Il est en lien direct avec la direction de l’entreprise. Il définit avec celle-ci, de façon continue, les méthodes d’amélioration des services comptables. L’objectif est d’accroître les profits de l’entreprise.

Par ailleurs, le chef comptable est l’intermédiaire entre l’entreprise et les organisations externes (commissaires aux comptes et cabinets comptables). Ces structures doivent contrôler les bilans établit par le service comptable. Pour toutes ces fonctions, le chef comptable peut compter sur une rémunération d’environ 40 000 € par an.

Comptable

C’est la personne qui prend en charge les activités comptables de l’entreprise. Dans l’entreprise, le comptable gère les comptes clients et fournisseurs puis assure la tenue des comptes de l’entreprise. Il est aussi responsable du paiement et du recouvrement des créances. Pour y arriver, il doit avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique et des logiciels comptables. Ce sont ses outils qui vont lui permettre, quotidiennement, de réaliser des tableaux de bords et de repérer les écarts. Il doit rendre compte de ses activités au chef comptable. Le salaire moyen dépend de l’expérience du comptable. De plus, son travail est évolutif. Plus il acquiert de l’expérience, plus il peut espérer occuper des postes à responsabilité.

Collaborateur comptable confirmé

C’est un comptable qui ne jouit pas d’une grande expérience professionnelle. Le rôle du collaborateur comptable confirmé est de saisir les données comptables et de réaliser les opérations bancaires. Ce dernier est aussi en charge de la déclaration de la TVA. C’est un subordonné qui doit rendre compte à un responsable. Ce poste est disponible au sein des cabinets comptables avec la possibilité de faire carrière. Très vite, le collaborateur confirmé peut évoluer vers des postes de responsabilité. Tout dépend de son implication, de sa motivation et de sa rigueur. La rémunération moyenne est estimée entre 35 000 et 50 000 € l’année.

Responsable comptable PME et PMI

Le poste de responsable comptable PME et PMI est destiné au professionnel expérimenté qui peut assumer la direction d’un service comptable et financier. Sa mission est d’élaborer des méthodes de travail pour établir les bilans et réaliser les déclarations fiscales de l’entreprise. Il doit superviser une équipe de collaborateurs à qui il va attribuer des tâches. Dans la PME ou la PMI, son travail consiste à motiver ses équipes puis à coordonner et contrôler leur travail. Il leur prodigue également des conseils pour encadrer leur travail et leur transmettre son expérience. Son salaire est estimé à plus de 60 000 € l’année.

Responsable administratif et financier

Ce métier est souvent confondu à celui de Directeur administratif et financier. La nuance entre les deux métiers est que le Responsable exerce dans les PME/PMI, contrairement au Directeur qui travaille dans les grandes entreprises. Le responsable administratif et financier a pour mission d’organiser les ressources financières qui vont servir à exécuter les activités de l’entreprise. Dès lors, il va définir les techniques financières qui vont lui permettre d’accroître la rentabilité de l’entreprise et la préserver dans le temps. Son pouvoir s’étend au suivi du personnel et à la prise en charge des services administratifs de l’entreprise. De façon générale, ses prérogatives concernent la gestion du personnel et la gestion budgétaire. Il s’occupe aussi des déclarations fiscales et sociales, du respect des contraintes légales qui régissent l’entreprise. Son salaire annuel équivaut à 60 000 €.

Gestionnaire de portefeuilles clients

Le gestionnaire de portefeuilles clients est la personne en charge de toutes les “opérations clients” au sein de l’entreprise. Il travaille sous la supervision du chef de mission. Ses tâches consistent au reporting et à l’archivage des données des clients. Il est également chargé de l’exécution des déclarations fiscales, la mise en place des états financiers ou encore du suivi des dossiers clients. Sa rémunération annuelle peut, selon son expérience, atteindre 30 000 €.

Analyste financier

La mission de l’analyste financier est de faire l’analyse financière détaillée de l’entreprise. Son travail s’appuie sur l’étude de la situation actuelle de l’entreprise pour prévoir sa croissance ou sa productivité dans le temps. Il va réunir les informations financières qui sont la base de son travail. Il doit, ensuite, faire une étude comparative des données collectées avec les chiffres relevés dans le secteur. À la fin de son examen, il est tenu d’interpréter les résultats et de prodiguer des conseils aux entreprises puis aux investisseurs. Le but est de les orienter dans l’acquisition et dans la liquidation d’actions.

Auditeur financier

Ce métier consiste à analyser les comptes d’une entreprise. Il peut être exercé en indépendant ou au sein des cabinets d’expertise comptable. Cette activité requiert beaucoup de maîtrise et de précision. L’auditeur financier doit savoir manier les chiffres et repérer les écarts. Ce travail est crucial pour une entreprise, car il peut servir à démasquer les fraudes au fisc ou les détournements. À la fin de l’audit, un rapport est transmis pour décrire la situation financière de l’entreprise. Le salaire annuel de l’auditeur financier est d’environ 60 000 €.

Somme toute, la formation professionnelle de comptable débouche sur divers métiers. Ces derniers dépendent de l’expérience du comptable et de ses compétences. Les plus courants sont le métier de comptable, de responsable comptable PME/PMI ou de gestionnaire de portefeuilles.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *