Emploi
Quelles sont les compétences nécessaires pour devenir aide soignante ?

Quelles sont les compétences nécessaires pour devenir aide soignante ?

Le métier d’aide-soignante fait partie des professions paramédicales. Son activité se centre principalement sur l’aide aux personnes soignées dans l’incapacité d’assurer leurs besoins primaires. L’aide-soignante assure également le maintien de l’hygiène hospitalière. Elle travaille en étroite collaboration, mais aussi sous la supervision et la responsabilité de l’infirmier. Par ailleurs, elle peut travailler dans des services dits « spécialisés » tels que les blocs opératoires. De ce fait, quelles sont les compétences nécessaires qui lui permettraient de mener à bien son activité ?

Savoir apprécier l’état clinique d’une personne

L’aide-soignante est la collaboratrice directe de l’infirmier. À ce titre, elle doit pouvoir apprécier l’état clinique d’un patient. Pour devenir aide-soignante, elle doit également pouvoir réaliser des soins adaptés à l’état clinique de la personne soignée. L’aide-soignante doit savoir participer à la surveillance des fonctions vitales d’un malade. De ce fait, elle doit pouvoir discerner le caractère urgent d’une situation de soins. Elle doit pouvoir alerter efficacement les personnels soignants dès lors que la situation clinique du patient le nécessite.

Connaître et maîtriser les règles d’hygiène

Le métier d’aide-soignante n’est pas de tout repos. Elle doit nettement maîtriser les protocoles d’hygiène de l’établissement sanitaire dans lequel elle travaille. Aussi, elle se doit de maîtriser les protocoles d’hygiène pour les toilettes, les repas des soignés. L’aide-soignante est celle qui est au contact permanent des soignés. De ce fait, elle connaît et maîtrise les règles d’hygiène pour sa propre sécurité et celle des soignés.

Par ailleurs, elle se doit d’accompagner les soignés dans les actes essentiels de la vie quotidienne avec les mesures sanitaires adéquates. Elle doit pouvoir user des techniques préventives de manipulation des patients. Elle doit pouvoir mettre en place les règles de sécurité pour l’installation et la mobilisation des soignés. De même, elle doit avoir la capacité d’entretien des matériels spécifiques aux établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux.

Savoir accueillir, informer et accompagner les personnes

D’abord, l’aide-soignante doit pouvoir transmettre oralement ou par écrit l’état de santé d’une personne. Elle doit pouvoir le faire à son équipe et aux autres équipes qui la remplacent afin d’assurer la continuité des soins. Elle doit avoir des compétences d’orientation et de conseil auprès des personnes qui la consultent. Elle doit savoir établir une communication adaptée aux personnes soignées et à leur entourage. Elle doit être disponible, accueillante, motivée et attentionnée afin d’améliorer les conditions de séjour à l’hôpital des patients. En fait, écouter ce que ces derniers ont à dire est également une forme de soin. Aussi, l’aide-soignante doit être capable de respecter la confidentialité de l’état de santé de ses patients.

Être émotionnellement et physiquement forte

Le métier d’aide-soignante est un métier difficile. En effet, elle est confrontée à la maladie et à la mort. Elle doit être en mesure de supporter cela. Elle doit pouvoir digérer les situations difficiles qui échappent au contrôle des soignants. Elle doit savoir prendre du recul pour assimiler les difficultés que vivent ses patients. Mieux, l’aide-soignante doit pouvoir résister au stress lié à l’exercice de ses fonctions. Elle doit pouvoir maîtriser ses angoisses, les incertitudes liées à l’état de santé de ses patients. En clair, elle doit être maîtresse de ses émotions pour le bien-être psychologique de ses soignés.

Aussi, outre le volet émotionnel, elle doit avoir une bonne condition physique. Elle doit non seulement être capable de travailler seule quand il le faut, mais aussi en équipe. Veillant sur l’hygiène de ses patients, c’est elle qui assure le remplacement des draps, l’acheminement des repas. Pour cela, elle doit avoir une bonne santé physique. De même, elle doit avoir une bonne résistance physique dans la mesure où c’est également elle qui effectue fréquemment les transferts des patients. L’aide-soignante assure aussi les déplacements des différents patients selon leur état de santé.

Les autres compétences

L’aide-soignante travaille généralement en équipe. Elle doit pouvoir communiquer avec les autres. Elle doit pouvoir travailler de jour comme de nuit, les week-ends et les jours fériés. L’aide-soignante doit pouvoir participer à la réalisation des animations à destination des personnes admises en rééducation. Elle doit pouvoir organiser son travail au sein d’une équipe pluriprofessionnelle.

L’aide-soignante doit être ponctuelle, rigoureuse dans tous ses actes envers ses patients. Elle doit être respectueuse de ses collaborateurs, de la personne soignée et des proches de celle-ci. Elle se doit d’être discrète et d’avoir de la retenue. Elle doit aussi avoir la capacité de se remettre en cause, mais aussi avoir les capacités d’adaptation aux différents patients.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.